MANIFESTATIONS - Pour la libération «des détenus d’opinion» Marches à M’Chedallah et Chorfa


Les citoyens des communes de M’Chedallah  et Chorfa ont encore une fois marché, hier et aujourd'hui , chacun dans sa circonscription. La première marche a débuté à Chorfa aux environs de 10h00 de l’esplanade de la mairie jusqu’au carrefour de Toghza. Ainsi, plusieurs centaines de citoyens ont sillonné les principales rues du chef-lieu de la commune pour déboucher sur le boulevard central à la sortie Est. Les marcheurs ont brandi les photos des détenus d’opinion, en scandant plusieurs slogans, tels que «Libérez les otages !», «Pas de vote sans appaisement !»,… Arrivés devant le siège de la Gendarmerie, ils ont marqué un temps d’arrêt, en criant à gorge déployée : «Pouvoir assassin !»

C’est après avoir marché environ 3 km que la foule s’est dispersée sans incident. Au même moment, une autre marche était organisée par les citoyens de M’Chedallah sur un itinéraire de 2 km du carrefour d’Oughazi vers le siège de la daïra, en scandant les même slogans, où ils ont réitéré leur rejet de la prochaine élection et exigé la libération des détenus d’opinion : «Les corrompus à la poubelle», «Ramenez les escadrons, nous jurons de ne pas nous arrêter»… Sur cet itinéraire, le siège du tribunal fera l’objet d’une halte, où la foule criera : «Libérez Bouregaa, libérez Karim Tabbou», «Y en a marre de la justice du téléphone». Et les marcheurs de poursuivre devant le siège de la Sûreté urbaine avec des slogans dénonçant le repression. Devant le siège de la daïra, la foule s’est dispersée dans le calme. Notons enfin que les citoyens de la totalité des communes de la daïra de M’Chedallah ont, depuis le début du mois, fermé les .bureaux des élections à l’aide de planches pour en condamner l’accès